Sakina Karchaoui

Sakina Karchaoui footballeuse

Professionnelle du ballon rond, Sakina Karchaoui évolue au Paris Saint Germain. Cette femme est issue du centre de formation de Montpelier. Jeune, elle inspire d’autres filles qui rêvent d’une carrière internationale.

En jetant un œil sur son parcours, il est clair que la footballeuse vient de loin. Ce qu’elle a accompli fait d’elle un modèle pour les jeunes sportives.

Sakina Karchaoui est célibataire ; elle est suivie par des milliers de personnes sur Facebook, Twitter et Instagram.

Vie privée

La joueuse entretient un lien étroit avec sa famille qui l’a soutenu dans sa carrière. Sans altérer son amour pour le foot, les membres de sa famille ont maintenu une stricte éducation. Elle mentionne à plusieurs reprises leurs encouragements et leurs efforts pour l’aider à se surpasser.

Son enfance est heureuse selon ce qu’elle laisse entendre dans les médias. À l’école, elle était une élève exemplaire avec de bons résultats et poursuit son rêve de devenir footballeuse professionnelle.

Elle s’amuse à jouer, quand elle a du temps libre, elle accompagne son grand frère pour jouer. Ce dernier s’appelle Fouad et quand il parle d’elle, il décrit une jeune fille déterminée à jouer pour les plus grandes équipes.

Il a de l’admiration pour sa sœur. C’était comme inné selon lui et en la voyant à l’œuvre tout s’explique. Jeune et sous le feu des projecteurs, Sakina Karchaoui est réservée et discrète.

Les détails sur sa vie en famille sont bien conservés à l’abri des médias. C’est pareil concernant ses relations personnelles. Il est juste de soupçonner qu’elle soit seule, hypothèse qu’elle semble confirmer. Interrogée sur le sujet, la footballeuse avoue se sacrifier entièrement pour sa carrière.

Elle préfère attendre avant de donner le temps à une relation amoureuse. Sur les réseaux sociaux, elle est active, mais elle n’aborde jamais ce sujet.

La thèse selon laquelle elle serait seule reste plausible. Il y avait une complicité entre elle et Mbappé, ce qui a secoué la toile au moment de la présentation du maillot parisien.

Dans une vidéo, ils paraissaient proches, ce qui ne déplaisait pas aux internautes. Certains d’eux jouaient les cupidons avec des réactions pour encourager ce lien improbable. C’est vite passé comme une fausse alerte.

Forte du pied gauche, la joueuse a fait de la boxe et du handball au collège. Son amour pour le football étant plus fort, elle a opté pour le ballon rond et la pelouse verte. Ce qu’elle n’a pas abandonné, c’est son amour pour les langues.

En club, elle s’efforce de parler avec ses coéquipiers étrangères en anglais. Elle s’est mise à apprendre l’espagnol et discute petit à petit avec des joueuses comme Marion Torrent et Virginia Torrelica.

Les durs moments de Sakina Karchaoui englobent les moments où elle a dû déclarer forfait. Ce qui l’a plus marqué, c’est son départ précoce pour l’US Miramas à 12 qui la sépare de sa famille.

Au Maroc d’où elle est originaire, le cercle familial a une grande signification. Elle a deux familles d’accueil.

Sakina Karchaoui footballeuse en match

Son sourire ne lui quitte jamais les lèvres et elle prend beaucoup de plaisir à se divertir. Elle aime faire des parties de jeu sur playstation. Fan de rap, elle écoute de la musique de temps en temps avec une préférence particulière pour Beyonce et Drake.

Servez-lui de la bonne pop, elle apprécie le style musical. Entre Netflix et le cinéma, la joueuse parisienne préfère la première option. En toute authenticité, elle se range parmi les fans incontestés de Christiano Ronaldo.

Du fait qu’elle soit gauchère, il y a des personnes qui la comparent à Messi. Elle a avoué que Samir Nasri faisait partie de ses modèles.

La rémunération qu’elle perçoit au PSG est de 25 000 euros par mois. Depuis le temps qu’elle est devenue pro, son compte en banque a accumulé une petite fortune. Celle-ci est évaluée à environ 3 millions d’euros.

Carrière

Le début de la belle histoire de Sakina Karchaoui démarre au Salon-de-Provence le 26 janvier 1996. C’est le jour de sa naissance. Elle a effectué des choix différents dès son plus jeune âge.

Comme passe-temps, elle préfère assister au match de foot de rue dans le quartier. C’est là que sa passion pour le ballon rond va prendre forme. Son premier objectif était d’intégrer le club de son quartier, l’US Miramas.

En 2007, elle est parvenue à relever ce premier défi qui lui ouvre les portes vers son club de formation. Elle n’a que 13 ans à ce moment et a consacré 2 ans pour cette première équipe.

Le centre de formation de Montpellier Hérault Sport Club la contacte pour la signature de son premier contrat officiel. À l’âge de 16 ans, elle est devenue professionnelle au Montpellier HSC et a soulevé son premier trophée en 2012.

Son équipe est championne de France pour les moins de 19 ans. L’exploit est répété consécutivement une deuxième fois en 2013 avec la même équipe. C’est un beau début qui encourage Sakina Karchaoui à fournir plus d’effort au fil des ans pour accéder au haut niveau.

Ses 8 années au Montpellier HSC lui ont permis de se perfectionner pour rentrer dans le viseur de gros clubs.

Sakina Karchaoui footballeuse

En 2017, elle a été désignée meilleur espoir de D1 féminine. Lyon lui fait la cour et l’a pris pour un an lorsqu’elle quitte son club formateur en 2020. C’est une année magique pour la footballeuse parce qu’elle remporte le prestigieux trophée de l’UEFA Champions League.

La pandémie a précipité la fin de l’édition 2019-2020. L’année 2021, c’est pour le Trophée UNFP du football qu’elle est sélectionnée en première division. C’est un nouveau départ qui s’annonce pour la Franco-marocaine qui ne résiste pas à l’offre de Paris.

En 2022, elle pose ses valises chez le club de la capitale. À 26 ans, elle est pleine de ressources et se positionne comme l’une des meilleures recrues parisiennes. Son parcours en club a évolué parallèlement à celui en équipe nationale.

Avec la sélection française, Sakina Karchaoui s’est illustrée dès 2012. La meneuse de jeu prend part à la coupe du monde des moins de 20 ans avec ses coéquipiers.

Elles ont été finalistes mais n’ont pas eu la chance de décrocher le prestigieux titre. À son actif, la joueuse compte plus d’une quarantaine de sélections. Elle marque le jeu avec des passes décisives et son implication dans les buts.

Quand elle en a l’opportunité, elle marque des buts. Son style de jeu équilibré lui permet d’être à la défense ou au milieu de terrain. Trois tournois sont à son actif avec l’équipe féminine française.

La joueuse anticipe sur sa fin de carrière de joueuse. C’est dans cette logique qu’elle s’est efforcée d’obtenir un BPJEPS. Ce brevet lui permettra plus tard, si elle le souhaite, d’exercer l’activité d’éducatrice sportive.

Son côté photogénique est un atout qu’elle exploite au mieux à travers sa collaboration avec Pandora. Devenue ambassadrice de la marque, elle pose pour des photos de couvertures. Elle fait preuve de persévérance et constitue une figure féminine inspirante.

Biographie

  • Nationalité : Française ;
  • Date de naissance : 26 janvier 1996 ;
  • Nom : Sakina Karchaoui ;
  • Lieu de naissance : Salon-de-Provence ;
  • Profession : Footballeuse ;
  • Taille : 1,60 m ;
  • Poids : 53 kg ;
  • Mensurations : Inconnu ;
  • Bonnet poitrine : Inconnu.

Réseaux sociaux

Sur Facebook, Sakina a 20 K followers.

Sur Twitter, elle est suivie par 54.4 K followers.

Sur Instagram, la footballeuse a 631 K followers.

Poids, taille et vie d'autres people